En 2011, YEMA conçoit et développe son mouvement mécanique maison de première génération : Le Calibre MBP1000. Celui-ci aura demandé 2 années de développement et plus de € 3m d'investissement.

La conception, le prototypage et l'assemblage sont réalisés manuellement et avec précision dans nos ateliers de Morteau par des horlogers traditionnels français hautement expérimentés.

L'évolution du marché des mouvements horlogers suisses à disposition des marques tierces ainsi que l'engouement des amateurs envers notre Calibre Maison de première génération MBP1000 (plus de 250 000 mouvements maison vendus depuis 2011) ont renforcé nos désirs d’innovation, recherche et développement, avec comme objectif de sécuriser notre indépendance en développant en interne des calibres de deuxième génération qui seront exclusifs à la marque :

Le nouveau Calibre Maison YEMA2000 est une évolution du calibre de première génération MBP1000. Plusieurs composants ont été améliorés afin d'atteindre des gains fondamentaux en matière de précision et de fiabilité. Grâce à son design alliant simplicité de fabrication et efficacité, le nouveau Calibre Maison YEMA2000 propose une précision améliorée et un rapport qualité-prix extrêmement compétitif.

Le nouveau Calibre Maison GMT YEMA3000 bénéficiera du calibre trois aiguilles YEMA2000 comme base avec le rajout d’une complication GMT développée entièrement par YEMA. Ce calibre présente les mêmes caractéristiques et performances que le Calibre YEMA2000 et équipera exclusivement les futurs modèles YEMA GMT.

Questions fréquentes Calibres Maison YEMA

Spécifications, performance et maintenance

FAQs Calibres Maison
31
:
08
:
16
:
16

Afin de financer les investissements effectués lors des phases de recherche et de prototypage, YEMA fera prochainement de nouveau appel à sa communauté par l'intermédiaire de la plateforme de financement participatif KICKSTARTER en proposant une série limitée équipée du nouveau Calibre Maison GMT YEMA3000 à un tarif avantageux.

Découvrez notre projet horloger Kickstarter

AU CŒUR DU PAYS HORLOGER FRANÇAIS

Les ateliers de YEMA sont basés dans la petite ville de Morteau en France, entourés de vastes forêts de pins dans une vallée isolée du Jura. YEMA est dirigée par une famille de fabricants de montres de troisième génération qui a toujours vécu dans la région de Morteau.

L'horlogerie et sa tradition dans la région est un histoire qui remonte aux années 1750, date à laquelle les premiers établissements apparaissent alors que la France est à l’apogée de sa gloire dans la fabrication horlogère, notamment avec des dynasties d’horlogers de père en fils.

Si aujourd’hui, il subsiste des entreprises telles que YEMA, elles sont les dignes héritières d’une longue tradition horlogère qui remonte à plusieurs siècles. Cet état de fait est primordial pour comprendre ce qui est au coeur de toute l’industrie horlogère.

Activité complémentaire des paysans l’hiver dans cette région au climat rude, la Franche Comté, l’activité se structure au fil du temps et Morteau devient son centre économique avec une fameuse École d’Horlogerie reconnue par toute l’industrie horlogère formant chaque année des futurs grands professionnels, ce qui donne à cette ville son caractère unique dans le domaine de l'horlogerie en France.

Tous ces éléments historiques et géographique ont permis à la Maison Horlogère Française YEMA de concevoir ses propres mouvements mécaniques “Maison”.

Jean-Paul Boillot

Maître Horloger

Avec presque 40 ans de service, Jean-Paul Boillot est le Maître Horloger de YEMA. Issue d’une famille horlogère depuis 4 générations, Jean-Paul a baigné dans le monde horloger depuis sa plus tendre enfance. Ses parents possédaient une petite entreprise horlogère dans la maison familiale, ce qui lui a permis très tôt, de contempler le travail et les gestes méticuleux que pouvait demander un mouvement mécanique.

“Dans mon enfance, le Val de Morteau était véritablement le berceau de l’Horlogerie Française. Chaque petit village regorgeait de micro-entreprises exclusivement dédiées aux métiers de l’horlogerie et à sa tradition. J’ai toujours gardé à l’esprit l’idée de concevoir un mouvement français de qualité à un prix accessible comme on savait le faire autrefois. J’ai donc beaucoup travaillé à l’élaboration des Calibres Maison YEMA, en assurant un suivi qualité des fournitures ainsi qu’à la mise en place de process qualité inhérent au montage”


Jean-Paul Boillot 

UN VÉRITABLE ÉCOSYSTÈME HORLOGER RÉGIONAL

Les pays horlogers français et suisses se rétro-alimentent en termes de savoir-faire et main d’ouvre. 15 000 Francs-Comtois travaillent au quotidien chez les manufactures suisses voisines et 3 000 sont salariés des PME horlogères entre Besançon et Morteau.

YEMA participe activement à cet écosystème horloger en étant partenaire du Lycée Edgar Faure de Morteau qui compte à ce jour plus de 1200 élèves. Depuis plus de 30 ans, YEMA forme environ une dizaine d’apprentis horlogers par an à l’aide de stages pilotés par notre Maître Horloger, Jean-Paul Boillot.

Les écoles françaises jouent un rôle important dans cet écosystème horloger : La plupart des anciens élèves du Lycée Edgar Faure de Morteau travaillent pour les manufactures suisses et 80 % des cadres de l'horlogerie suisse sont formés par l'Ecole d'ingénieurs microtechniques de Besançon (ENSMM).

YEMA est membre actif de la Chambre Française de l’Horlogerie et des Microtechniques (CFHM), qui assure la valorisation de la filière en développant des projets collectifs. Pascal Bôle, seconde génération du groupe familial propriétaire de la marque YEMA, a d’ailleurs été président de la CFHM de 2011 à 2017.

YEMA collabore aussi avec la mairie de Morteau sur des projets visant à développer l’activité horlogère dont un projet de start-up studio horloger qui est dans les cartons. 

Product image

Most prestigious watchmaking school in France

The Lycée Edgar Faure, in the small mountain town of Morteau, has one of the country’s most prestigious horology programs.

Lire l'article en anglais

Morteau, capitale de l'horlogerie française

L'enseignement technique réputé mortuacien fait fructifier les maisons horlogères françaises et suisses avec talent

Les enjeux horlogers du Val de Morteau

L'industrie horlogère mortuecienne remonte aux années 1700, aujourd'hui elle répresente l'activité économique la plus importante

Yema France
x